Avis des lecteurs : le chemin qui reste à parcourir

Nono

vendredi 23 juin 2017

C’est la fin de l’année à l’école et dans ma classe de deuxième, j’ai félicité une gamine de 15 ans qui a fait un gros effort pendant les examens.
Elle est roumaine et a de grosses difficultés de langue. La famille est connue : ses frères et soeurs sont aussi dans l’école. Comme je l’encourageais pour l’année prochaine, elle m’a dit qu’elle ne reviendrait pas. Elle va se marier pendant les vacances. Madame, j’ai déjà quinze ans, me dit-elle, je suis contente de me marier... Et je la regarde s’éloigner, toute petite. Et j’ai envie de pleurer, en mesurant le chemin qui reste à parcourir avant qu’une fille soit vraiment l’égale d’un garçon... Et ce soir-là, je vais embrasser ma fille avec un peu plus de force que d’habitude.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0