Accueil > Cahiers > Partir quand même...
Impossible de fermer les yeux sur les souffrances et les violences que vivent les migrants alors qu'ils fuient la guerre et la misère. Voici quelques éclairages sur leur vie là-bas, sur leur voyage et leur vie ici. Impossible de fermer les yeux sur nos « Frères migrants » comme l’écrit le romancier Patrick Chamoiseau. Il écrit aussi : « Aucune douleur n’a de frontières ! Aucune douleur ne demeure orpheline ! »

Partir quand même...

Enfermer plutôt qu’accueillir

Le 26 juin publié dans Partir quand même...

En mai dernier, en Belgique, le Conseil des ministres a accepté le plan sur les centres fermés proposé par le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Théo Francken. Ce plan prévoit notamment de créer trois nouveaux centres fermés. Avec ce plan, la (...)

On n’enferme pas un enfant. POINT.

Le 26 juin publié dans Partir quand même...

Le 20 juin, c’était la Journée mondiale des réfugiés. C’est une journée internationale pour sensibiliser le public à la situation des réfugiés du monde. En Europe, nous avons vu ces images de réfugiés qui ont souvent vécu l’enfer dans leur pays d’origine (...)

On accueille toute la misère du monde ? N’IMPORTE QUOI !

Le 26 juin publié dans Partir quand même...

La majorité des personnes qui demandent l’asile ont quitté un pays en guerre. Elles fuient pour être protégés et avoir le statut de réfugié. On raconte beaucoup de choses sur ces personnes. Amnesty International lance une campagne pour rétablir quelques (...)

Une promenade de santé pour les migrants

Le 22 juin publié dans Partir quand même...

Le samedi 1er juillet 2017, c’est la journée Migr’en Santé à Marchienne-au-Pont. La Plateforme Migr’en santé, active dans la région de Charleroi, en Belgique, organise, depuis 6 ans, cette grande journée de débat et de fête. Demandez le programme. Les (...)

Dessine-moi… la Méditerranée

Le 21 juin publié dans Partir quand même...

L’association Cartooning for Peace a créé une exposition et une activité pédagogique sur la région de Méditerranée : « Dessine-moi la Méditerranée ». A partir de dessins de presse, on parle donc des pays d’Europe, d’Afrique et d’Asie. Mais on n’en parle (...)

Les réfugiés sont si bien en Libye…

Le 5 février publié dans Partir quand même...

Que des personnes fuient la guerre et la misère pour se réfugier dans des pays plus sûrs. Quoi de plus normal ? Depuis des années, des personnes d’Afrique, du Moyen-Orient ou d’Asie entrent dans l’Union européenne. Ils risquent leur vie. Et les (...)

Froid et misère dans les camps de réfugiés et migrants

Le 15 janvier publié dans Partir quand même...

Sur des îles grecques, des milliers de réfugiés* et de migrants vivent dans des camps. Depuis début janvier, ils sont exposés au froid, à la neige et aux pluies glaciales. Les associations d’aide humanitaire appellent les dirigeants de l’Union (...)

Un Noël au goût d’oranges… amères

Le 22 décembre publié dans Partir quand même...

En fruits, en jus, en sodas, les oranges sont partout. C’est une véritable industrie. Dans certaines régions du monde, les travailleurs qui cultivent et cueillent ces oranges sont traités comme des esclaves. Et cela se passe aussi chez nous, en (...)

Bitter oranges, oranges amères

Le 22 décembre publié dans Partir quand même...

Bitter oranges, « oranges amères » en français, est une campagne d’information qui alerte le public sur la situation des travailleurs migrants en Calabre, région d’Italie. Au départ, ce sont des scientifiques de l’université d’Innsbruck en Autriche qui (...)

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0